2016/2017 année 1

  • Quand nous avons débuté la recherche action sur les intelligences multiples, il nous a fallu nous approprier les différentes intelligences , au même titre que les élèves.
  •  Nous avons organisé un débat : Pour vous , cela veut dire quoi être intelligents? majoritairement les  réponses sont : être bons à l’école, tout savoir, ne pas se tromper.
  • Nous avons montré un petit film aux élèves qui explique les différentes formes d’intelligences.
  • Nous avons montré un autre film clair et simple sur  le fonctionnement du cerveau.
  • Nous avons décrit succinctement les 8 formes d’intelligences en associant les activités qui s’y rapportent:

  J‘aime dessiner et j ai des facilités pour le faire: intelligence visuelle- spatiale. Je fais des jeux de stratégies et je réussis bien : intelligence  logico-mathématique . J’aime me promener dans la forêt et je  connais les noms des arbres: intelligence  naturaliste…

  • Nous avons utilisé la méthode pédagogique des Octofun  qui présente les 8 intelligences par 8 boules de couleur et de noms différents (très parlant pour des enfants)
  • Nous avons préparé des disques de 3 tailles: petit , moyen, gros. Chaque élève a sélectionné pour chacune des 8 intelligences une grosseur  parmi   trois proposées : je pense que j ai cette intelligence développée  donc je colle le plus gros disque..

Voilà comment Ambre « voit » ses différentes intelligences au tout début de la démarche:

3 gros disques: verbale- linguistique (bleu), intrapersonnelle (jaune) et visuelle spatiale (violet foncé) : Ambre est une élève très réservée, qui s’exprime peu spontanément, qui a des difficultés à lire, mais qui est consciente de ses difficultés . Elle aime beaucoup les arts visuels et dessine avec beaucoup de facilités. 

3 disques moyens: naturaliste ( multicolore) , logico-mathématique ( rose) musicale-rythmique (orange): Ambre dit qu’elle aime beaucoup la nature et ce qui l’entoure, aime les maths et adore écouter de la musique.      

2 petits disques: corporelle -kinesthésique ( rouge) , interpersonnelle ( vert): ambre n’est pas une sportive, mais elle est très habile en pliage, découpage, elle n’a pas de souci relationnel, mais préfère 1 ou 2 copines que travailler en groupe. 

IMG_7730

Cette représentation est donc assez fidèle à ce que l’on connait de Ambre, certains élèves ont pris les plus gros disques pour dire qu’ils travaillent bien, d’autres ont pris les plus petits, se sous-estimant grandement!!!

  • Nous avons préparé de nombreux défis relevant de chaque intelligence.

Chaque semaine , pendant une période scolaire,  nous présentions deux intelligences: une faisant appel à l hémisphère gauche du cerveau l’autre à l’ hémisphère droit, et chaque enseignante devait relever un défi qui fait appel à cette intelligence:   

 inventer une chanson sur un air connu (musicale -rythmique)   présenter les nombres importants de notre vie : nombre de cils, nombre d’animaux  sur la planète.. (logico-mathématique)

A l’issue du jeu de rôle des enseignantes, les élèves volontaires (dans un premier temps il nous a semblé important que seuls les élèves volontaires participent, pour avoir une plus grande implication et ne pas contraindre ) piochent un défi relevant d’une intelligence et ont une semaine pour le préparer (mise en œuvre matérielle, organisation devant la classe).

  • La semaine suivante , les élèves lisent le défi qu’ils vont relever et animent leur séance.

Ce travail long est nécessaire pour bien appréhender chaque intelligence: une période entière a été nécessaire pour balayer les 8 intelligences.

  • Nous avons ensuite proposé aux élèves d’inventer des défis!
  • Sur la période suivante nous avons repris tous  les défis en mélangeant toutes les intelligences : concrètement tous les défis étaient dans une boite, un élève, toujours volontaire ( là encore l’importance du volontariat, car cette fois l’élève peut « tomber » sur une carte qui ne correspond pas à une de ses  intelligences la plus développée) , pioche une carte défi et a une semaine pour le préparer ( seul, avec leur parent, avec l’une des enseignantes).

Le fait du hasard de la pioche: Une élève a  pioché le défi qu’elle avait elle-même imaginé: elle a fait la grimace, n’étant pas satisfaite de ce défi (!)Des élèves ont pioché un défi qui ne leur permet pas d’être à l’aise, qui relève d’une intelligence qui est pour eux peu développée, cela permet de travailler cette intelligence et peut-être de se sentir plus en confiance ensuite!

  • Pendant cette période, les séances menées en classe sont analysées avec les élèves.

On travaille le groupe nominal en triant des étiquettes: on fait appel au kinesthésique et aussi au verbal-linguistique.On réalise un puzzle, on travaille donc la logique mathématique et la manipulation…

En verbalisant , on apprend aux élèves à comprendre ce qu’ils font, comment ils le font et pourquoi ils ont réussi à apprendre ( on retient en faisant appel à son intelligence forte).

  • En fin d’année nous avons décidé de mener  une séance d’orthographe ( le pluriel des noms et des adjectifs) et chaque élève devait choisir l’atelier-intelligence qui lui permettrait d’apprendre la leçon.
  •  Journée de fin d’année: les élèves ont préparé et organisé des défis sur les  arts sous les 8 formes d’intelligences.

6 commentaires sur « 2016/2017 année 1 »

  1. Bravo les filles pour ce travail mené ensemble ! Impatiente de voir comment les « nouveaux » élèves vont s’approprier cette façon de travailler ! Bonne continuation ! 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s