Les dictées super chouettes

En Cp mes collègues me donnent une petite liste de mots. Environ 4 à 5 en début d’année et avec ces mots j’invente une petite histoire .

Pour cette dictée les mots étaient : pilote, tutu, petite et tortue

OWIL1839

Mes collègues aiment bien me lancer des petits défis en mettant des mots qui ne semblent pas toujours aller ensemble , j’adore 😉 .

Petite nouveauté 2017-2018 pour les CP . J’ai décidé de lier les mots de la dictée avec des albums de littérature de jeunesse. En effet je présente ma petite histoire et ensuite je fais découvrir l’album à nos élèves pour leur plus grand plaisir.

Les mots ici étaient : timide, limonade, tomate et marmite.

IMG_4296

Ma petite histoire est donc liée avec un passage de l’album. En effet dans cette histoire le loup, jaloux de découvrir son amoureuse avec son ami Louis ( ils ne font que cuisiner) les traitent d’idiots. J’explique à mes élèves que pour se rattraper le loup tout timide a préparé une limonade et une bonne soupe à la tomate ( plat préféré de son amoureuse) dans sa belle marmite.

Voici un autre exemple, ce dessin est inspiré d’un album de Christian Voltz « Dis papa, pourquoi? « .

Je refais le dessin au tableau devant les élèves afin qu’ils intègrent de bonnes bases en dessin dès le CP. Je leur explique bien qu’avec les formes géométriques nous pouvons faire beaucoup de choses.

En CE1 je fais les dessins une bonne partie de l’année mais vers le mois de février les élèves peuvent dessiner seuls leurs histoires. Quand les dessins sont faits par les élèves, je choisis un dessin qui servira de support de travail pour toute la semaine.

Les mots de cette dictée étaient donc : jusque, parce qu’ il, leçon, cerises…Nous prenons la progression de « bout de gomme » en CE1 faite à partir de la méthode  » j’entends, je vois , j’écris » chez Retz. Nous inventons des histoires parfois bien ancrées dans le réel, parfois loufoques. Dans cette dictée nous nous trouvons dans une cour de récréation, mais dans les arbres il y a des assiettes avec des cerises !

IMG_1575

Lorsque le dessin est fait et que j’ai raconté l’histoire nous demandons aux enfants de nous redonner les mots de mémoire ( à l’oral ou à l’écrit ). Et cela est assez probant, les enfants retiennent beaucoup mieux les mots de dictée. Au-delà de développer la mémoire, nous développons dès le CP un goût pour l’orthographe. En effet les élèves l’associent au dessin, à quelque chose de ludique.
Une fois ce travail de mémorisation effectué, durant toute la semaine nous travaillons l’orthographe des mots, par différentes entrées : visuelle, auditive et kinesthésique.
Visuelle : Nous transformons des informations textuelles en information visuelle, pour cela nous utilisons l’orthographe illustrée à la manière de Sylvianne Valdois.
Auditive: Nous épelons les mots en rappant, chantant, slamant …
Kinesthésique : Ecrire les mots sur ardoise, manipulation d’étiquettes …

Quand les élèves arrivent aux CE2 ils ont déjà de bons automatismes en orthographe. Mais la différence avec les deux premières années c’est que nous commençons directement par des textes. Nous utilisons le dictophile « un fichier complet de 33 dictées pour le CE2 ainsi que des dictées « flash », avec un lexique de mots à apprendre  tiré de l’échelle Dubois Buyse. Chaque dictée permet de mettre en relief une notion d’étude de la langue ».

Notre démarche tout au long de l’année en CE2
Tous les matins l’enseignante  de la classe fait une dictée flash travaillant à la fois le lexique ( sens global du texte), l’orthographe et la grammaire d’une phrase de la dictée.

Période 1 :
Lecture du texte par l’enseignante / Les élèves se font le film dans la tête / présentation du dessin au vidéoprojecteur par l’enseignante / Les élèves viennent au tableau et complètent les cases / Jeu de mémoire sur les mots de la dictée.

IMG_1650
premier niveau : dessin à colorier et mots à compléter

Période 2 et 3 :
Lecture du texte par l’enseignante ou un élève / Les élèves se font le film dans la tête/ Nous complétons le texte à trous tous ensemble/ Les élèves dessinent sur une feuille A3, où est inscrit le texte, leurs propres dessins / Les enseignantes choisissent un dessin qui servira de support au travail en classe/ Les élèves complètent le texte en classe le lendemain.

IMG_1651
niveau 2 : texte de la dictée à compléter, dessin imaginé par un élève reproduit par l’adulte

Période 3 et 4 :
Lecture du texte par un élève / les élèves se font le film dans la tête/ Les élèves complètent de mémoire le texte à trous / Correction immédiate par les deux enseignantes/ Les élèves, une fois corrigés, dessinent leur propre dessin qui leur servira de support pour la semaine.

IMG_1652
niveau 3 : chaque élève complète son texte de dictée et réalise son dessin

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s